Circonscription ASH 02

Pour l'école de la confiance

Sommaire

{{{{{Définition}}}}} Le système exécutif sous tend l’activité de planification, supervision et gestion de la pensée et des conduites. Le syndrome Dysexécutif indique un mauvais fonctionnement de ce système ; par conséquent les enfants peuvent présenter un excès (manque d’initiative) ou un défaut d’inhibition (persévération et impulsivité), des troubles de stratégie et des problèmes en mémoire de travail. {{Ce trouble peut-être associé à :}} -* Un déficit attentionnel -* Un manque de confiance en soi. {{{{{MAUVAISE ORGANISATION }} (rangement, sélectionner une information, réaliser des étapes) :}}} -* Faire un planning pour qu’il se repère ou fur et à mesure de la journée. -* Bien structurer les activités et montrer à l’enfant comment il peut s’organiser. -* Diviser les tâches à réaliser en étapes très concrètes pour qu’il sache ce qu’il doit faire. Si c’est nécessaire, coller un papier sur la table avec les étapes à suivre. -* Le {{féliciter}} lors de réussites même partielles. L’{{encourager}} surtout quand il a commencé à acquérir les bonnes stratégies d’organisation, pas exclusivement lorsqu’il a de bons résultats. {{Notre but est qu’il arrive à s’organiser lui même dans sa propre vie.}} {{{{{ACCES D’INHIBITION }} (aucune initiative) :}}} -* S’il ne participe pas, lui demander son avis, sans l’obliger. -* S’il ne commence pas à faire une tâche parce qu’il n’a pas d’idées, lui offrir un nombre limité d’options. -* Système Récompenses/Sanctions (adaptées) {{{{{OU DEFAUT D’INHIBITION }} (impulsivité) :}}} -* Proposer à l’enfant une pause ou lui permettre d’interrompre son activité lorsqu’il ne se contrôle plus (par exemple, en lui demandant d’aller chercher des photocopies). -* Convenir d’un code qui l’aide à contrôler son impulsivité (une fiche d’auto-contrôle). {{{{{PROBLÈME DE MÉMOIRE DE TRAVAIL :}}}}} -* Il est important de tenir compte du fait qu’il soit capable de faire les activités séparément, mais pas ensemble. Ainsi, {{éviter toutes les doubles tâches.}} -* Lui donner les consignes une par une avec un objectif précis. -* Organiser une alternance de temps de travail et de temps de repos. {{Peggy de Boyer-Gacquer chargée de mission TSL au CRTLA - CHU Sud DSDEN-circonscription ASH}}

Syndrome dyséxécutif

 Définition

Le système exécutif sous tend l’activité de planification, supervision et gestion de la pensée et des conduites. Le syndrome Dysexécutif indique un mauvais fonctionnement de ce système ; par conséquent les enfants peuvent présenter un excès (manque d’initiative) ou un défaut d’inhibition (persévération et impulsivité), des troubles de stratégie et des problèmes en mémoire de travail.

Ce trouble peut-être associé à :

  • Un déficit attentionnel
  • Un manque de confiance en soi.

 MAUVAISE ORGANISATION (rangement, sélectionner une information, réaliser des étapes) :

  • Faire un planning pour qu’il se repère ou fur et à mesure de la journée.
  • Bien structurer les activités et montrer à l’enfant comment il peut s’organiser.
  • Diviser les tâches à réaliser en étapes très concrètes pour qu’il sache ce qu’il doit faire. Si c’est nécessaire, coller un papier sur la table avec les étapes à suivre.
  • Le féliciter lors de réussites même partielles. L’encourager surtout quand il a commencé à acquérir les bonnes stratégies d’organisation, pas exclusivement lorsqu’il a de bons résultats.

Notre but est qu’il arrive à s’organiser lui même dans sa propre vie.

 ACCES D’INHIBITION (aucune initiative) :

  • S’il ne participe pas, lui demander son avis, sans l’obliger.
  • S’il ne commence pas à faire une tâche parce qu’il n’a pas d’idées, lui offrir un nombre limité d’options.
  • Système Récompenses/Sanctions (adaptées)

 OU DEFAUT D’INHIBITION (impulsivité) :

  • Proposer à l’enfant une pause ou lui permettre d’interrompre son activité lorsqu’il ne se contrôle plus (par exemple, en lui demandant d’aller chercher des photocopies).
  • Convenir d’un code qui l’aide à contrôler son impulsivité (une fiche d’auto-contrôle).

 PROBLÈME DE MÉMOIRE DE TRAVAIL :

  • Il est important de tenir compte du fait qu’il soit capable de faire les activités séparément, mais pas ensemble. Ainsi, éviter toutes les doubles tâches.
  • Lui donner les consignes une par une avec un objectif précis.
  • Organiser une alternance de temps de travail et de temps de repos.

Peggy de Boyer-Gacquer
chargée de mission TSL Troubles Spécifiques du Langage au CRTLA - CHU Sud
DSDEN Direction des services départementaux de l’éducation nationale -circonscription ASH

Mise à jour : 26 avril 2019