Circonscription ASH 02

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > S’INFORMER >

Sommaire

{{La dyslexie}} touche jusqu’à 12 % de la population mondiale. En France, ils sont près de 3 millions, enfant compris, à souffrir de ce trouble du langage particulier, ce qui représente 5 % de la population française. Malgré ces chiffres assez alarmants et malgré une reconnaissance de la MDPH la dyslexie demeure très peu connue à ce jour. Dans la plupart des établissements scolaires, elle est non seulement méconnue, mais également incomprise. Les cas des parents que l’on a accusés de protéger démesurément ou de gâter leurs enfants pour excuser leur paresse intellectuelle sont encore très nombreux à notre époque où les troubles DYS sont déjà bien médiatisés. {Pourquoi ?} Premièrement, parce qu’on ignore encore à ce jour la cause réelle de la dyslexie. Plusieurs pistes ont été avancées par les spécialistes, mais aucune n’a fait l’objet d’une recherche approfondie qui permet de la confirmer. {Résultat} : plusieurs professionnels, psychologues et enseignants, doutent de l’existence réelle de ce trouble et n’hésite pas à dénoncer leurs confrères de fabulation. Dans un second temps, notre grande ignorance de la dyslexie vient du caractère très abstrait de ses symptômes. Le trouble se manifeste essentiellement par une très grande difficulté en lecture, et quelquefois en écriture, mais on ignore encore pourquoi un enfant dyslexique qui voit très bien et qui est plutôt intelligent n’arrive même pas à lire correctement une petite phrase ! Un développeur suédois a essayé de répondre à cette question en créant [Dyslexia ->http://geon.github.io/programming/2016/03/03/dsxyliea]! {{Qu’est-ce que Dyslexia ?}} Dyslexia est une page web qui a été créée par {{Victor Widell}}. Dans cette adresse web assez simpliste, le développeur suédois propose au grand public une expérience saisissante, mais surtout une découverte assez bouleversante : voir ce que l’enfant dyslexique ou l’adulte dyslexique voit ! Victor Widell a effectivement décidé de reproduire la manifestation de la dyslexie lorsque le dyslexique pose ses yeux sur un texte. Pour sa reproduction, il s’est basé sur la définition et les descriptions données par Wikipédia, mais également sur les explications fournies par une amie qui souffre également de dyslexie. C’est d’ailleurs cette dernière qui, selon lui, lui a inspiré l’idée de créer Dyslexia. {« Elle m’a décrit ce qui se produit lorsqu’elle lit. Elle peut lire, mais cela lui demande beaucoup de concentration. Les lettres semblent bouger en permanence »} a-t-il ainsi confié. Des lettres animées, des lettres qui dansent… Vous vous êtes déjà demandé ce que votre enfant dyslexique voit lorsqu’il regarde des mots ou des suites de mots ? Vous êtes curieux de savoir comment son cerveau perçoit les informations envoyées par le regard qui fait que, malgré une vision non défaillante, la conversion des graphes en son soit déficiente. Dyslexia vous aidera certainement à mieux comprendre les difficultés que rencontre votre enfant lorsqu’on lui demande de lire. Attention ! C’est à vous donner des maux de tête à coup sûr et le vertige en quelques secondes ! Les lettres semblent bouger et se déplacer sans s’arrêter devant vos yeux. Et le peu qu’on puisse dire, c’est qu’elles ne dansent pas le slow, mais à un rythme endiablé, car à peine on peut en lire une à la tête qu’elle se retrouve tout de suite à la queue du mot, puis soudainement au milieu ! Leur déplacement incessant n’obéit par ailleurs à aucune règle, ni à une éventuelle suite logique. Elles bougent spontanément empêchant toute tentative de lecture. (source: site [dys.positif->https://www.dys-positif.fr/dyslexia-voir-voit-enfant-dyslexique/]) Vous trouverez [ici ->https://www.youtube.com/watch?v=Vi1StXCIxhY] une vidéo expliquant ce qu'est la dyslexie.

Que voit un Dyslexique ?

La dyslexie touche jusqu’à 12 % de la population mondiale. En France, ils sont près de 3 millions, enfant compris, à souffrir de ce trouble du langage particulier, ce qui représente 5 % de la population française.

Malgré ces chiffres assez alarmants et malgré une reconnaissance de la MDPH Maisons départementales des personnes handicapées  [1] la dyslexie demeure très peu connue à ce jour. Dans la plupart des établissements scolaires, elle est non seulement méconnue, mais également incomprise. Les cas des parents que l’on a accusés de protéger démesurément ou de gâter leurs enfants pour excuser leur paresse intellectuelle sont encore très nombreux à notre époque où les troubles DYS sont déjà bien médiatisés.

Pourquoi ? Premièrement, parce qu’on ignore encore à ce jour la cause réelle de la dyslexie. Plusieurs pistes ont été avancées par les spécialistes, mais aucune n’a fait l’objet d’une recherche approfondie qui permet de la confirmer.

Résultat : plusieurs professionnels, psychologues et enseignants, doutent de l’existence réelle de ce trouble et n’hésite pas à dénoncer leurs confrères de fabulation.

Dans un second temps, notre grande ignorance de la dyslexie vient du caractère très abstrait de ses symptômes. Le trouble se manifeste essentiellement par une très grande difficulté en lecture, et quelquefois en écriture, mais on ignore encore pourquoi un enfant dyslexique qui voit très bien et qui est plutôt intelligent n’arrive même pas à lire correctement une petite phrase !

Un développeur suédois a essayé de répondre à cette question en créant Dyslexia !

Qu’est-ce que Dyslexia ?

Dyslexia est une page web qui a été créée par Victor Widell. Dans cette adresse web assez simpliste, le développeur suédois propose au grand public une expérience saisissante, mais surtout une découverte assez bouleversante : voir ce que l’enfant dyslexique ou l’adulte dyslexique voit !

Victor Widell a effectivement décidé de reproduire la manifestation de la dyslexie lorsque le dyslexique pose ses yeux sur un texte. Pour sa reproduction, il s’est basé sur la définition et les descriptions données par Wikipédia, mais également sur les explications fournies par une amie qui souffre également de dyslexie. C’est d’ailleurs cette dernière qui, selon lui, lui a inspiré l’idée de créer Dyslexia.

« Elle m’a décrit ce qui se produit lorsqu’elle lit. Elle peut lire, mais cela lui demande beaucoup de concentration. Les lettres semblent bouger en permanence » a-t-il ainsi confié.
Des lettres animées, des lettres qui dansent…

Vous vous êtes déjà demandé ce que votre enfant dyslexique voit lorsqu’il regarde des mots ou des suites de mots ? Vous êtes curieux de savoir comment son cerveau perçoit les informations envoyées par le regard qui fait que, malgré une vision non défaillante, la conversion des graphes en son soit déficiente. Dyslexia vous aidera certainement à mieux comprendre les difficultés que rencontre votre enfant lorsqu’on lui demande de lire.

Attention ! C’est à vous donner des maux de tête à coup sûr et le vertige en quelques secondes ! Les lettres semblent bouger et se déplacer sans s’arrêter devant vos yeux. Et le peu qu’on puisse dire, c’est qu’elles ne dansent pas le slow, mais à un rythme endiablé, car à peine on peut en lire une à la tête qu’elle se retrouve tout de suite à la queue du mot, puis soudainement au milieu ! Leur déplacement incessant n’obéit par ailleurs à aucune règle, ni à une éventuelle suite logique. Elles bougent spontanément empêchant toute tentative de lecture.

(source : site dys.positif)

Vous trouverez ici une vidéo expliquant ce qu’est la dyslexie.

Mise à jour : 15 août 2019