Visuel du bouquet de services académiques

Circonscription ASH 02

Pour l'école de la confiance

Sommaire

{{{{{le Contrôle parental de windows 10.}}}}} (Notez que Microsoft peut vous facturer de 50 centimes pour ce service.) Pour créer un groupe famille et y ajouter vos enfants, il suffit de vous rendre sur [{{la page famille}}->https://account.microsoft.com/family/] de votre compte Microsoft (si vous n'avez pas de compte, sa création est gratuite), puis de cliquer sur le bouton {{Ajouter un membre de la famille}}. Il peut s'agir d'un adulte ou d'un enfant. Les premiers peuvent gérer les paramètres de la famille et consulter l'activité récente de tous les enfants du groupe. Si votre enfant dispose déjà d'un compte Microsoft, saisissez simplement son adresse email. Dans le cas contraire, vous pourrez en créer un. Il faudra pour cela disposer d'une adresse email valide et d'un numéro de téléphone. Dans tous les cas, une invitation pour rejoindre le groupe famille est ensuite envoyée par email, avec un lien pour valider la demande. Attention, lorsque vous cliquez dessus votre navigateur par défaut ouvrira une page sur le site de Microsoft et il se peut que vous soyez déjà connecté avec votre compte (adulte). Si c'est le cas, pensez à en changer avant de rejoindre la famille. Depuis votre compte, vous pouvez supprimer des invitations en attente, les renvoyer ou bien les accepter en ligne. Dans ce dernier cas, il faudra vous connecter avec le compte de l'enfant. Quelle que soit la manière utilisée, une notification vous informera dès qu'un enfant ou un adulte a rejoint votre groupe famille. Ensuite, la gestion du contrôle parental s'effectuera depuis une page unique (voir ci-dessus). {{{ {{Définissez un temps d'écran maximum par jour, avec des plages horaires}}}}} Fonctionnalité souvent recherchée par les parents, Microsoft permet évidemment de limiter le temps d'écran de vos enfants, et ce, quelle que soit la machine Windows 10 sur laquelle ils se connectent avec leur compte Microsoft. La page est séparée en deux parties : Xbox en haut et PC en bas, avec un accès illimité par défaut. Les réglages sont classiques : vous définissez une utilisation quotidienne maximum (par palier de 30 minutes) et des plages horaires pendant lesquelles l'enfant peut se connecter avec son compte. 2h d'écran chaque jour de la semaine entre 17h et 20h, 3h le mercredi entre 13h et 20h et enfin 5h le week-end entre 9h et 19h ? C'est possible. Lorsque le temps imparti est écoulé, l'enfant peut demander une rallonge aux adultes du groupe. Vous recevez alors une notification Windows et un email pour lui ajouter entre 15 minutes et 8 heures de plus. Ensuite, les paramètres définis reprendront leurs droits : Deux regrets tout de même. D'abord, il n'est pas possible de préciser une limite cumulée par semaine, ce qui pourrait permettre de le responsabiliser un peu. S'il utilise trop de temps au début, il n'en aura plus le week-end par exemple. Ensuite, il n'y a aucune interaction entre le temps Xbox et celui sur PC. La possibilité d'une gestion commune (au moins sur le nombre total d'heures) aurait été un plus. La mise en place de telles limites a un intérêt supplémentaire : lui apprendre à bien se déconnecter quand il n'utilise plus l'ordinateur. Si dans le cas présent son temps est « simplement » décompté, laisser sa session ouverte à des yeux indiscrets peut avoir de fâcheuses conséquences pour les adultes dans le monde du travail par exemple. Bref, une bonne habitude qu'il vaut mieux prendre dès le plus jeune âge. {{{{{Bloquer les sites web inappropriés : attention aux restrictions sur les navigateurs}}}}} Sur l'onglet Navigation sur le web, un sélecteur permet de bloquer des « sites web inappropriés ». Vous pouvez même aller plus loin en ajoutant des sites à une liste noire, voir en ne permettant l'accès qu'à des sites autorisés par vos soins (liste blanche). Dans ce dernier cas, la Creators Update de Windows 10 est obligatoire sur l'ordinateur utilisé par l'enfant. Bloquer certains sites n'est par contre pas sans conséquence. En effet, Microsoft impose l'utilisation de Edge ou d'Internet Explorer et bloquera « tous les autres navigateurs couramment utilisés pour protéger votre enfant », Chrome et Firefox sont évidemment dans le lot. Pour justifier cette restriction, Microsoft explique que « certains sites web ne sont bloqués que sur Microsoft Edge et Internet Explorer ». Vous pouvez bien entendu débloquer des navigateurs via l'onglet Applications, jeux et médias, mais vous ne saurez alors pas quels sont les sites accessibles ou non. {{{{{Bloquer des applications ou des jeux : c'est possible, mais pas simple de s'y retrouver}}}}} Bien évidemment, le contrôle parental de Windows 10 permet aussi de bloquer des applications et des jeux... mais cette fonctionnalité ne se trouve pas dans Applications, jeux et médias comme on aurait pu le supposer. Il faut en effet se rendre dans {{Activité récente}}. En face de chaque nom de programme lancé par votre enfant se trouve un bouton {{Bloquer}}. Il faudra donc attendre qu'il lance une application ou un jeu pour ensuite lui en interdire l'accès, sans anticipation possible... ou presque. Une solution serait par exemple de se connecter sur le PC avec votre enfant, de lancer les programmes pour ensuite les bloquer via les paramètres du contrôle parental. Microsoft permet de limiter aussi les éléments récupérés depuis le Windows Store. Vous ajoutez une limite d'âge et le contrôle parental fera le reste. Enfin, vous pouvez mettre de l'argent dans une cagnotte liée au compte de votre enfant. Il peut ensuite s'en servir pour acheter du contenu sur les boutiques en ligne de Microsoft. {{{ {{Un rapport d'activité hebdomadaire sur demande}}}}} Une fois le compte famille paramétré, vous pouvez suivre les actions de vos enfants via l'onglet {{Activité récente}}, à condition d'avoir coché la case correspondante bien évidemment. Microsoft explique que cela bloque la [navigation privée InPrivate->https://support.microsoft.com/fr-dz/help/4026200/windows-browse-inprivate-in-microsoft-edge#1TC=windows-7]. Si besoin, vous pouvez également recevoir un rapport d'activité hebdomadaire par email. S'affichent les applications et jeux récemment lancés avec le temps d'utilisation pour chacun d'entre eux (détaillé par machine suivant le cas). Un graphique permet de suivre le temps d'utilisation des appareils sur la semaine. Microsoft propose aussi une liste des sites web consultés, mais uniquement depuis Edge ou Internet Explorer. Comme évoqué précédemment, s'il utilise Chrome, Firefox ou Opera (pour ne citer que ces trois-là), l'historique de la navigation web restera vide. {{{ {{Comment autoriser votre enfant à se connecter sur votre ordinateur}}}}} Maintenant que votre enfant dispose d'un compte Microsoft et que le contrôle parental est configuré, encore faut-il lui autoriser l'accès à l'ordinateur. Rendez-vous pour cela dans les paramètres de Windows (touche Windows + I), puis dans Compte > Famille et autres utilisateurs. Cliquez simplement le nom d'un utilisateur, puis sur Autoriser. Vous pouvez ensuite bloquer l'accès et le ré autoriser autant de fois que vous le souhaitez. Notez que vous avez aussi la possibilité d'ajouter un membre à la famille depuis ce menu (le déroulement des opérations et le même que celui expliqué précédemment). Par contre, la gestion des paramètres renvoie toujours vers le site de Microsoft. {{{{{Contrôle parental sous son navigateur:}}}}} Il est possible aussi de configurer son navigateur. -* Pour {{Firefox}}, vous trouverez les explications [ici->https://support.mozilla.org/fr/kb/bloquer-debloquer-sites-web-controles-parentaux] Vous pouvez aussi ajouter des addons, la plus efficace étant [FoxFilter->https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/foxfilter/] -* Si vous utilisez {{Internet Explore}}r comme navigateur par défaut, vous avez de la chance. IE permet aux parents de personnaliser le niveau de contrôle, ce qui signifie que vous pouvez régler selon vos besoins et l’âge de votre enfant. Vous pouvez définir des restrictions sur certains contenus, y compris la langue, la violence et le contenu sexuel. Ainsi que vous pouvez créer une liste précise des sites que vos enfants n’auront pas accès. La mise en place d’un contrôle parental sur Internet Explorer est facile et peut être fait en quelques minutes: -# Commencez par ouvrir Internet Explorer. -# Sélectionnez Outils dans la barre d’outils. -# Cliquez sur le bouton Options Internet. -# Ensuite, choisissez l’onglet Contenu. -# Sous controle parental cliquez sur activez . -# Un menu de curseur apparaît, vous permettant de personnaliser le niveau de contrôle que vous Souhaitez. -# Enfin, cliquez sur Enregistrer. -* {{Google Chrome}} -# Ouvrez Google Chrome et tapez chrome://settings/createProfile dans la barre d’adresse du navigateur. Sinon, cliquez sur le bouton Préférences dans le coin supérieur droit de l’écran et sélectionnez Paramètres dans le menu contextuel qui s’ouvre et cliquez sur Ajouter un nouvel utilisateur.. -# Sélectionnez une image de compte et le nom, et cochez la case « Ce compte utilisateur supervisé est géré par… -# Les utilisateurs supervisés ne peuvent pas accéder au compte principal ou gérer les utilisateurs En tant que gestionnaire de comptes contrôlés, vous pouvez: -* Autoriser ou interdire l’accès à des sites Web a partir de l’adresse suivante : [https://www.google.com/settings/chrome/manage->https://support.google.com/chrome/answer/3463947] (vous devez être connecté a votre compte google ). -* surveiller les sites Web qui ont été visités par les utilisateurs supervisés.

Le contôle Parental

le Contrôle parental de windows 10.

(Notez que Microsoft peut vous facturer de 50 centimes pour ce service.)

Pour créer un groupe famille et y ajouter vos enfants, il suffit de vous rendre sur la page famille de votre compte Microsoft (si vous n’avez pas de compte, sa création est gratuite), puis de cliquer sur le bouton Ajouter un membre de la famille. Il peut s’agir d’un adulte ou d’un enfant. Les premiers peuvent gérer les paramètres de la famille et consulter l’activité récente de tous les enfants du groupe.

Si votre enfant dispose déjà d’un compte Microsoft, saisissez simplement son adresse email. Dans le cas contraire, vous pourrez en créer un. Il faudra pour cela disposer d’une adresse email valide et d’un numéro de téléphone. Dans tous les cas, une invitation pour rejoindre le groupe famille est ensuite envoyée par email, avec un lien pour valider la demande.

Attention, lorsque vous cliquez dessus votre navigateur par défaut ouvrira une page sur le site de Microsoft et il se peut que vous soyez déjà connecté avec votre compte (adulte). Si c’est le cas, pensez à en changer avant de rejoindre la famille.

Depuis votre compte, vous pouvez supprimer des invitations en attente, les renvoyer ou bien les accepter en ligne. Dans ce dernier cas, il faudra vous connecter avec le compte de l’enfant. Quelle que soit la manière utilisée, une notification vous informera dès qu’un enfant ou un adulte a rejoint votre groupe famille. Ensuite, la gestion du contrôle parental s’effectuera depuis une page unique (voir ci-dessus).

Définissez un temps d’écran maximum par jour, avec des plages horaires

Fonctionnalité souvent recherchée par les parents, Microsoft permet évidemment de limiter le temps d’écran de vos enfants, et ce, quelle que soit la machine Windows 10 sur laquelle ils se connectent avec leur compte Microsoft. La page est séparée en deux parties : Xbox en haut et PC en bas, avec un accès illimité par défaut.

Les réglages sont classiques : vous définissez une utilisation quotidienne maximum (par palier de 30 minutes) et des plages horaires pendant lesquelles l’enfant peut se connecter avec son compte. 2h d’écran chaque jour de la semaine entre 17h et 20h, 3h le mercredi entre 13h et 20h et enfin 5h le week-end entre 9h et 19h ? C’est possible.

Lorsque le temps imparti est écoulé, l’enfant peut demander une rallonge aux adultes du groupe. Vous recevez alors une notification Windows et un email pour lui ajouter entre 15 minutes et 8 heures de plus. Ensuite, les paramètres définis reprendront leurs droits :

Deux regrets tout de même. D’abord, il n’est pas possible de préciser une limite cumulée par semaine, ce qui pourrait permettre de le responsabiliser un peu. S’il utilise trop de temps au début, il n’en aura plus le week-end par exemple. Ensuite, il n’y a aucune interaction entre le temps Xbox et celui sur PC. La possibilité d’une gestion commune (au moins sur le nombre total d’heures) aurait été un plus.

La mise en place de telles limites a un intérêt supplémentaire : lui apprendre à bien se déconnecter quand il n’utilise plus l’ordinateur. Si dans le cas présent son temps est « simplement » décompté, laisser sa session ouverte à des yeux indiscrets peut avoir de fâcheuses conséquences pour les adultes dans le monde du travail par exemple. Bref, une bonne habitude qu’il vaut mieux prendre dès le plus jeune âge.

Bloquer les sites web inappropriés : attention aux restrictions sur les navigateurs

Sur l’onglet Navigation sur le web, un sélecteur permet de bloquer des « sites web inappropriés ». Vous pouvez même aller plus loin en ajoutant des sites à une liste noire, voir en ne permettant l’accès qu’à des sites autorisés par vos soins (liste blanche). Dans ce dernier cas, la Creators Update de Windows 10 est obligatoire sur l’ordinateur utilisé par l’enfant.

Bloquer certains sites n’est par contre pas sans conséquence. En effet, Microsoft impose l’utilisation de Edge ou d’Internet Explorer et bloquera « tous les autres navigateurs couramment utilisés pour protéger votre enfant », Chrome et Firefox sont évidemment dans le lot. Pour justifier cette restriction, Microsoft explique que « certains sites web ne sont bloqués que sur Microsoft Edge et Internet Explorer ».

Vous pouvez bien entendu débloquer des navigateurs via l’onglet Applications, jeux et médias, mais vous ne saurez alors pas quels sont les sites accessibles ou non.

Bloquer des applications ou des jeux : c’est possible, mais pas simple de s’y retrouver

Bien évidemment, le contrôle parental de Windows 10 permet aussi de bloquer des applications et des jeux... mais cette fonctionnalité ne se trouve pas dans Applications, jeux et médias comme on aurait pu le supposer. Il faut en effet se rendre dans Activité récente. En face de chaque nom de programme lancé par votre enfant se trouve un bouton Bloquer.

Il faudra donc attendre qu’il lance une application ou un jeu pour ensuite lui en interdire l’accès, sans anticipation possible... ou presque. Une solution serait par exemple de se connecter sur le PC avec votre enfant, de lancer les programmes pour ensuite les bloquer via les paramètres du contrôle parental.

Microsoft permet de limiter aussi les éléments récupérés depuis le Windows Store. Vous ajoutez une limite d’âge et le contrôle parental fera le reste. Enfin, vous pouvez mettre de l’argent dans une cagnotte liée au compte de votre enfant. Il peut ensuite s’en servir pour acheter du contenu sur les boutiques en ligne de Microsoft.

Un rapport d’activité hebdomadaire sur demande

Une fois le compte famille paramétré, vous pouvez suivre les actions de vos enfants via l’onglet Activité récente, à condition d’avoir coché la case correspondante bien évidemment. Microsoft explique que cela bloque la navigation privée InPrivate. Si besoin, vous pouvez également recevoir un rapport d’activité hebdomadaire par email.

S’affichent les applications et jeux récemment lancés avec le temps d’utilisation pour chacun d’entre eux (détaillé par machine suivant le cas). Un graphique permet de suivre le temps d’utilisation des appareils sur la semaine. Microsoft propose aussi une liste des sites web consultés, mais uniquement depuis Edge ou Internet Explorer.

Comme évoqué précédemment, s’il utilise Chrome, Firefox ou Opera (pour ne citer que ces trois-là), l’historique de la navigation web restera vide.

Comment autoriser votre enfant à se connecter sur votre ordinateur

Maintenant que votre enfant dispose d’un compte Microsoft et que le contrôle parental est configuré, encore faut-il lui autoriser l’accès à l’ordinateur. Rendez-vous pour cela dans les paramètres de Windows (touche Windows + I), puis dans Compte > Famille et autres utilisateurs.

Cliquez simplement le nom d’un utilisateur, puis sur Autoriser. Vous pouvez ensuite bloquer l’accès et le ré autoriser autant de fois que vous le souhaitez. Notez que vous avez aussi la possibilité d’ajouter un membre à la famille depuis ce menu (le déroulement des opérations et le même que celui expliqué précédemment). Par contre, la gestion des paramètres renvoie toujours vers le site de Microsoft.

Contrôle parental sous son navigateur :

Il est possible aussi de configurer son navigateur.

  • Pour Firefox, vous trouverez les explications ici
    Vous pouvez aussi ajouter des addons, la plus efficace étant FoxFilter
  • Si vous utilisez Internet Explorer comme navigateur par défaut, vous avez de la chance. IE permet aux parents de personnaliser le niveau de contrôle, ce qui signifie que vous pouvez régler selon vos besoins et l’âge de votre enfant.

Vous pouvez définir des restrictions sur certains contenus, y compris la langue, la violence et le contenu sexuel. Ainsi que vous pouvez créer une liste précise des sites que vos enfants n’auront pas accès.

La mise en place d’un contrôle parental sur Internet Explorer est facile et peut être fait en quelques minutes :

  1. Commencez par ouvrir Internet Explorer.
  2. Sélectionnez Outils dans la barre d’outils.
  3. Cliquez sur le bouton Options Internet.
  4. Ensuite, choisissez l’onglet Contenu.
  5. Sous controle parental cliquez sur activez .
  6. Un menu de curseur apparaît, vous permettant de personnaliser le niveau de contrôle que vous Souhaitez.
  7. Enfin, cliquez sur Enregistrer.
  • Google Chrome
  1. Ouvrez Google Chrome et tapez chrome ://settings/createProfile dans la barre d’adresse du navigateur. Sinon, cliquez sur le bouton Préférences dans le coin supérieur droit de l’écran et sélectionnez Paramètres dans le menu contextuel qui s’ouvre et cliquez sur Ajouter un nouvel utilisateur..
  2. Sélectionnez une image de compte et le nom, et cochez la case « Ce compte utilisateur supervisé est géré par…
  1. Les utilisateurs supervisés ne peuvent pas accéder au compte principal ou gérer les utilisateurs

En tant que gestionnaire de comptes contrôlés, vous pouvez :

  • Autoriser ou interdire l’accès à des sites Web a partir de l’adresse suivante : https://www.google.com/settings/chrome/manage (vous devez être connecté a votre compte google ).
  • surveiller les sites Web qui ont été visités par les utilisateurs supervisés.
Mise à jour : 14 novembre 2018